Valeurs, Engagements et R&D

Une viticulture éco-responsable

Menu

L’avenir de la viticulture, entre tradition et défi

Oenologue Pierre Charon

La prise en compte de l’environnement en viticulture doit permettre de satisfaire les attentes de nos consommateurs, de l’aval de la filière et de répondre à l’exigence d’une production durable. Acteur primordial du Val de Loire, la Maison Ackerman est donc engagée, depuis plusieurs années, dans une démarche de développement durable.

Nos vignerons et partenaires sont sensibilisés aux pratiques alternatives et éco-responsables afin d’intégrer pleinement chaque parcelle dans l’écosystème où elle se situe. L’implantation de haies aux abords des parcelles, les tontes tardives et le comptage des papillons font aujourd’hui partie de nos itinéraires techniques. Ce sont autant d’exemples de notre investissement pour la sauvegarde de la biodiversité en Val de Loire.
Notre vignoble est certifiée HVE (Haute Valeur Environnementale)
Au niveau œnologique, notre cellule R&D (Recherche et Développement)  vient appuyer et soutenir cet effort d’amélioration continue de la qualité. Par exemple, nous avons diminué les doses de sulfites dans l’ensemble de nos vins.
Au niveau logistique, la gestion raisonnée de nos ressources en eau et le tri systématique des déchets produits sont autant de témoins de notre volonté d’inscrire pleinement nos activités dans cette démarche environnementale.

« Nous agissons, testons, validons avec la conscience qu’aujourd’hui la production, l’innovation et la recherche doivent intégrer les aspects environnementaux. » Pierre Charon, Oenologue

L’éco-pâturage

L’éco-pâturage se définit comme une méthode alternative et/ou complémentaire à l’entretien mécanique des espaces paysagers et s’inscrit donc dans une démarche d’agroécologie. Plusieurs moutons ont rejoint nos parcelles depuis le mois de mai dernier. Ce sont des moutons Ouessant naturellement résistants et petits, ce qui leur permet de circuler facilement dans les vignes. Le but est d’entretenir et fertiliser les sols durant la période hivernale.
La parcelle choisie pour l’éco-pâturage est une parcelle très qualitative qui produit, entre autre, les vins Nouvel Esprit, sans sulfite ajouté.

moutons et écopâturages - Ackerman

Défendre des valeurs sociales

La Maison Ackerman travaille quotidiennement avec plus de 290 collaborateurs, ce qui la place comme un des plus grands employeurs du département. A travers nos partenaires et fournisseurs, ce sont plus de 500 emplois indirects qui dépendent des activités de notre Maison.

Pour l’entretien de nos espaces verts, nous faisons appel à des travailleurs issus d’entreprises adaptées ou d’établissements au service d’aide par le travail. Autant d’emplois indirects pour des travailleurs et des structures implantés sur le territoire.

A travers une politique de ressources humaines qui place au centre de sa démarche le bien-être des salariés au travail, la formation continue et la qualité du dialogue social, la Maison Ackerman met tout en œuvre pour entretenir un environnement de travail sain et serein. Afin de vérifier la corrélation entre les engagements de la direction et la réalité du travail quotidien, un « baromètre social » est réalisé chaque année.

Un ancrage territorial fort

La Maison Ackerman fait partie d’un regroupement de coopératives qui repose sur un actionnariat stable et régional. Notre actionnaire majoritaire est le groupe Terrena, engagé depuis 130 ans dans l’aventure coopérative. Le système des AOP et le fort attachement du groupe à la région constituent une garantie pour l’avenir des salariés et des vignerons avec qui nous travaillons. De plus, toutes les décisions qui engagent l’avenir de notre Maison sont prises localement.

La Maison Ackerman a ainsi toutes les cartes en main pour entretenir ce rapport fort au territoire sur lequel elle est implantée sans discontinuer depuis plus de deux siècles.

En savoir plus sur la viticulture raisonnée

Viticulture et R&D